Aveugle en voyage : le plaisir des sens

Il est un fait qu’il faut établir une bonne fois pour toutes : il est donné à tout le monde de voyager. Le voyage forme les esprits et étoffe la culture générale. C’est une occasion d’aller à la rencontre d’autres personnes d’une autre culture, d’apprendre une nouvelle langue, bref, de s’ouvrir.

Est-ce possible pour un aveugle de voyager ?

Si on part de ce postulat, que l’on souffre d’un handicap ou non, cela ne change en rien le fait que voyager est intéressant et encouragé. Il est vrai qu’à première vue, il semble impossible ou en tout cas, extrêmement complexe d’une personne souffrant d’une déficience visuelle d’entreprendre un voyage. Et ça peut l’être encore plus si elle part seule. Toutefois, c’est possible. Aussi bien au niveau des compagnies aériennes que des autres transporteurs collectifs, des dispositions ont été prises pour accompagner, assister ces personnes, pour qu’elles puissent voyager en toute sérénité et profiter pleinement de leur voyage. Et du côté des agences de voyage et des établissements hôteliers, des mesures sont mises en place pour que le séjour se passe dans les meilleures conditions.

Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Il faut savoir que voyage ne rime pas seulement avec paysages. Bien sûr, on est heureux de pouvoir admirer une belle nature, des forêts et de vallées verdoyantes, des paysages hors normes, un coucher de soleil époustouflant. Mais le plaisir peut venir d’autres sens aussi. C’est ainsi que de nombreux aveugles ont pu profiter à fond de leur voyage grâce à des « circuits » programmés autour des autres sens. Les périples sont ainsi axés autour des odeurs, des textures, des goûts et des sons. Plutôt intéressant n’est-ce pas ? Et c’est de cette manière que des aveugles sont devenus des inconditionnels des voyages, de vrais globe-trotters.

Des agences de voyages spécialisés

Les personnes aveugles peuvent s’adresser à des agences de voyage spécialisées pour les malvoyants et les aveugles. Ces agences leur proposeront des circuits, des itinéraires qui leur apportent énormément. C’est le cas de Traveleyes, dont les prestations ravissent tellement sa clientèle que 9 aveugles sur 10 qui voyagent avec eux repartent dès que l’occasion se présente. Ils vivent une expérience tellement forte et impressionnante qu’ils ont aussitôt envie de recommencer pour revivre ça. Il y en a qui voyagent tellement qu’ils ont « vu » plus de pays que beaucoup de voyants.

Voyager sans admirer la vue ?

Si certains croient que sans pouvoir admirer la vue, voyager ne sert à rien, ils sont dans l’erreur. Il suffit de sortir de l’avion en arrivant en Afrique qu’on est happé par la chaleur de l’endroit et des habitants. Les aveugles apprécient mieux chaque bruit et mélodie, les accents des voix, les inflexions d’un chanteur. Privé de la vue mais leurs autres sens sont décuplés. En goûtant un vin, ils en apprécient pleinement la saveur profonde, et en goûtant un plat, ils en décèlent la saveur de chaque ingrédient. Le plaisir est donc aussi décuplé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *