Comment faire pour bien organiser son voyage au Népal

Le Népal est une république fédérale, un pays de l’Asie du Sud, entouré par deux pays dont la Chine et l’Inde. C’est un petit pays mais qui constitue une belle destination touristique. Vous n’avez pas encre choisi votre prochaine destination ? Le Népal peut vous faire vivre une expérience formidable. Découvrez dans cet article comment réussir l’organisation de votre voyage au Népal et trouvez plus d’informations sur la destination.

Visa, passeport et autres formalités

Pour entrer au Népal, vous devez posséder un Visa accompagné d’un passeport en cours de validité (jusqu’à 6 mois suivant la date de votre retour dans votre pays d’origine). Vous avez deux options pour la demande de visa :
• Faire la demande auprès de l’Ambassade et consulat népalais avant votre départ pour cette destination
• Faire la demande à votre arrivée à destination à l’aéroport de Kathmandu
Il est aussi possible de demander le visa auprès de chaque poste-frontière si voulez vous simplifiez la vie.
A noter que le coût du visa est variable en fonction de la durée de séjour : plus le séjour est long, plus le cout est élevé. Il faut débourser 25 $ pour 15 jours, un peu plus pour 1 mois (40$) et 100$ environ pour trois mois. Ces tarifs s’appliquent qu’il s’agisse d’entrée unique ou multiple. Il est possible de payer en euros pour les ressortissants européens.
En saison haute, l’obtention du visa peut prendre plus de temps. Si vous voulez économiser votre temps, procédez au téléchargement du formulaire de demande de visa sur le site « online.nepalimmigration.gov.np ». Faites également une impression du reçu contenant le code-barres. En effet, vous êtes tenu de présenter cette pièce au comptoir dédié au paiement du visa à l’aéroport de Kathmandu. Le formulaire téléchargé ne peut être valide que 15 jours, votre arrivée sur le sol népalais doit donc être prévu dans ce délai. Si ce n’est pas le cas, vous vous trouverez dans l’obligation d’en télécharger un de nouveau. De pus, notez que ce système n’est recevable qu’au niveau de cet aéroport, il ne compte pas sur les frontières terrestres.
Il est possible de prolonger votre séjour si vous avez épuisé les trois mois et que vous voulez rester plus longtemps. L’extension d’un mois à chaque demande est possible à condition de ne pas dépasser 150 jours (pendant un an) sur le territoire népalais. La demande d’extension est à déposer auprès de l’immigration Office de Kathmandu. Elle peut aussi être faite dans un autre bureau situé à Pokhara. Recourir à la corruption ou solliciter toute forme d’aide pour accélérer le processus est vivement déconseillé.
En ce qui concerne les enfants, ils doivent avoir sur eux leur propre carte d’identité ou un passeport et d’une pièce justifiant l’autorisation de sortie s’il ne vient pas au Népal avec l’un de ses parents. Les réglementations relatives à l’autorisation de sortie varient suivant les pays : informez-vous avant de venir accompagner d’un enfant.
Quand partir au Népal ? Népal est surtout apprécié pour la pratique du trekking, si vous venez pour cette activité, pensez à organiser votre voyage entre le mois d’octobre et le mois de mars. Par ailleurs, d’octobre en novembre, le climat est agréable, le soleil est toujours au rendez-vous. Il est vivement conseillé de venir cette période sèche surtout si vous n’aimez pas les saisons pluvieuses. Pour pratiquer le trekking, il vous faut demander un permis au préalable. Informez-vous au préalable sur la réglementation relative à ce permis : elle change souvent. En outre, le décalage horaire est d’environ 5 heures en été et 6 heures en hiver, voire un peu plus. Si vous prenez un vol direct pour le Népal depuis la France, le vol est d’une durée d’environ 11h30.
Avant de partir, soyez à jour avec vos vaccins universels et faites-en d’autres vivement recommandés pour un séjour au Népal : anti-paludéen, contre la rage, contre l’encéphalite japonaise, contre la typhoïde, etc.

Autres informations utiles pour voyager au Népal

En ce qui concerne l’hébergement au Népal, rendez-vous sur Internet pour découvrir et comparer les meilleurs hôtels du pays. En général, vous ne devez pas rencontrer de difficultés pour trouver un hébergement, qui plus est, reste abordable dans l’ensemble. Vous pouvez opter pour un hébergement en ville parmi les hôtels de Kathmandu. Dans la capitale népalaise, il est possible de dormir dans un établissement à partir de 3 euros, les plus prestigieux peuvent coûter jusqu’à plus de 300 euros la nuitée. Hôtel, auberge de jeunesse, ou guesthouse, c’est à vous de choisir et de réserver à l’avance de préférence. Dans le cadre d’un trek, vous avec le choix entre deux options : le camping dans endroits autorisés ou se loger dans les lodges situés en plein montagne. On peut trouver deux types de lodges dans les montagnes : lodges locaux ou lodges confort. A vous de choisir en fonction de votre budget.
La monnaie locale est la roupie népalaise, au tout début de l’année 2018, 1 euro équivalait à 120 Rps contre 105 Rps pour 1 Dollar. Pour manger au restaurant, il faut compter entre 300 Rps (2.50 euros) et 800 Rps (6.50 euros). Les prix moyens étant de 500 à 800 Rps, l’équivalent de 4 à 6.50 euros. Pour visiter les sites touristiques, le plus cher est de 12.50 euros environ, les autres sont moins chers.
Pour vous déplacer à l’intérieur de cette destination, plusieurs options s’offrent à vous notamment :
• L’avion : si vous devez parcourir de longues distances, c’est la meilleure option et la plus confortables d’ailleurs.
• La location de voiture : plusieurs agences proposent de louer un véhicule aux touristes, les hôtels aussi peuvent en proposer.
• Les deux roues (scooter et moto) : plutôt dangereuses car le trafic est énorme en ville.
• Le bus : solution moins chère qui vous permettra d’entrer en contact avec la population locale. C’est lent et inconfortable mais la compagnie des locaux est agréable. Il existe des bus dédiés aux touristes si vous recherchez plus de confort.
• Le taxi : accessible à un prix abordable mais vous pouvez toujours négocier une course qui est calculé suivant une base : 50 à 100 Rps par kilomètre.
• Le vélo : proposé en location également, à éviter pour circuler dans la capitale à cause de la pollution.
Voici quelques uns des incontournables du Népal, se trouvant entre autres à Kathmandu : des temples (Pashupatinathu ou Swayambunath), des pagodes, des jardins, des places ou des statues. Ne manquez surtout pas le Langtang National Park à des centaines de kilomètres de la capitale népalaise et l’Everest, le fameux toit du monde et l’un des endroits les plus prisés par les amateurs de Trekking.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *